COMMENT RÉNOVER UN PARQUET

Votre parquet mérite une petite rénovation ? Il est ancien et l’usure ayant fait son travail, il s’est fortement abîmé. Vous pensez que c’est un travail de longue haleine qui ne peut être fait que par un professionnel ? Soyez rassuré, vous pourrez vous montrer tout à fait à la hauteur en suivant nos conseils !

 

SE PREPARER POUR RENOVER UN PARQUET

 

Pour rénover un parquet il faudra bien entendu vider la pièce. Cela vous permettra de travailler avec plus d’aisance. Veillez à fermer les portes et ouvrir les fenêtres pour faciliter l’évacuation des poussières que vous allez générer. Si vous remarquez des lames abîmées, changez-les, si des clous dépassent enfoncez-les, si vous découvrez des trous ou des fissures, rebouchez-les avec de la pâte à bois. Et enfin, passez l’aspirateur.

 

AVOIR LE BON PRODUIT

 

Renseignez-vous bien quant à la finition que vous souhaitez appliquer sur le parquet une fois remis à nu. Souhaitez-vous le cirer, le vitrifier ou tout simplement appliquer une huile pour le nourrir ?

La cire est certainement la finition la plus économique mais qui demande le plus d’entretien. Il est vrai que sur un parquet ancien, la cire apporte un vrai cachet !

La vitrification est la finition la plus facile à entretenir et de plus, on peut choisir un fini brillant, mat ou satiné !

Enfin, l’huile est la solution naturelle qui demande un entretien qu’une fois par an et qui peut être déclinée en huile de couleur naturelle, blanche ou grise, au choix.

Dernier point à ne pas oublier : mesurez la surface de votre parquet afin de vous fournir de la bonne quantité de produit et de ne pas vous retrouver à court en plein milieu du chantier !

Trouvez le bon produit et calculez la bonne quantité dont vous avez besoin pour vous assurer de réussir la rénovation de votre parquet.

 

AVOIR LE BON MATERIEL

 

Pour pouvoir travailler dans les meilleures conditions de confort et d’efficacité, vous devrez vous munir de :

 

Avant de commencer, équipez-vous :​

  • de genouillères pour le confort de vos genoux
  • de gants pour protéger vos mains
  • D’un masque pour vous protéger de la poussière
  • D’un casque pour vous protéger du bruit

 

 

RENOVER UN PARQUET : LES ETAPES

  

Une rénovation réussie demande une préparation irréprochable du parquet. C’est pourquoi il faut suivre des étapes bien précises afin d’obtenir un résultat de qualité.

3 étapes sont à respecter : préparer, poncer et choisir sa couche de finition.

 

PREPARER LE PARQUET

 

Afin que le parquet soit totalement propre et exempt de toute saleté qui se serait accumulée dans les fentes et les trous, il faut procéder à un nettoyage minutieux.

OWATROL recommande le nettoyant professionnel puissant SPACENETT qui éliminera les couches de cire accumulées, les corps gras et autres salissures qui encrassent le support au fil du temps.

Une fois nettoyé, il faudra vérifier que le parquet ne soit pas attaqué par des insectes xylophages. Ce qui est relativement facile à vérifier avec des indices tels que des trous dans le bois, la présence de poussière de bois, des planches endommagées, … Dans ce cas, l’utilisation d’un insecticide du type SANIXYL est préconisé.

Si après inspection vous constatez des fissures ou des trous dans le parquet, il faudra les réparer au moyen d’une pâte à bois. Le COSMOBOIS est un mastic à bois bicomposant qui colmate et répare facilement tout en offrant une grande résistance.

 

PONCER LE PARQUET

 

La phase ponçage est essentielle. Elle permet d’une part d’éliminer tout ce qui reste de l’ancien revêtement et de l’autre égaliser le parquet afin qu’il soit le plus uniforme possible.

Un plancher se ponce toujours dans le sens du bois avec 3 papiers de verre différents : un gros grain abrasif tout d'abord pour mettre le parquet à nu, un grain moyen pour effacer les traces du ponçage précédent et enfin, un grain fin pour les finitions.
Entre chaque opération, il faut aspirer les poussières et terminer en passant un chiffon humide, surtout après la dernière phase de ponçage avant l’application de la finition, afin d’éliminer toute poussière ou résidu.

 

CHOISIR SA COUCHE DE FINITION

 

 

En premier lieu, il faut protéger les plinthes et le bas des murs et portes à l’aide d’un ruban de masquage.

Avant d’appliquer le revêtement de finition il est primordial de préparer le support avec un fond dur. Il va permettre de durcir la surface du bois pour donner au parquet une meilleure résistance et homogénéité pour une meilleure application du produit de protection. 

PRIMAFLOOR est à la fois fond dur et teinte à bois et s’applique sur bois brut sans aucun lustrage. Il renforce la tenue de la finition et se décline en 7 teintes miscibles entre elles.

Une fois le fond dur sec, il faut déterminer quelle finition appliquer :

Un parquet huilé donne un aspect classique au bois. La finition est résistante et facile à entretenir. Il faut appliquer deux couches d’huile, puis essuyer pour éviter les traces.

OWATROL propose OLEOFLOOR, une huile de protection à base de résines polyuréthanes modifiées. Idéal pour imperméabiliser et protéger le bois de la poussière, des taches et de l'humidité. Décliné en incolore, blanc et gris mat (Natural) ou en incolore satiné (Classic).

Le parquet ciré apporte cet aspect naturel et chaleureux d’antan. Moins résistant que le vernis, la cire s’applique au chiffon ou au balai applicateur en deux ou trois couches.

Un parquet vitrifié a l’avantage d’être plus résistant. Le rendu est bien moins chaleureux que le parquet huilé ou ciré mais c’est une finition plus économique. L’application peut sembler difficile lorsqu’on n’est pas du métier, mais faisable. Il faut veiller à égrener entre chaque couche pour atténuer les défauts.

VEGAFLOOR le vitrificateur PU monocoposant pour trafic normal ou ULTIMAFLOOR, le vitrificateur PU bicomposant pour trafic intense.

 

LA PHASE « ENTRETIEN »

 

L’entretien est essentiel afin de garder le bel aspect de votre parquet. Voici comment procéder :

L’entretien d’un parquet huilé se fait simplement en utilisant un savon spécial parquet huilé à chaque passage de serpillière. Le bois est ainsi nourri tout en étant nettoyé ce qui évite de devoir huiler à chaque fois.

L'entretien d'un parquet vitrifié se fait à la serpillère imbibée d’un produit spécifique métallisant qui ravivera l’éclat du vernis.

L'entretien d'un parquet ciré se fait tous les deux à trois mois avec un chiffon ou avec une cireuse-lustreuse, ce qui facilite l’opération.

 

Besoin d'un conseil technique, nos experts sont à votre écoute :

Appelez gratuitement le 01 60 86 48 70 ou envoyez un mail à backoffice@owatrol.com

Utilisez notre chat ou notre formulaire de contact.

Rejoignez notre communauté d’experts sur

Facebook : https://www.facebook.com/owatrolproducts/

Instagram : https://www.instagram.com/owatrolofficial/

YouTube :  https://www.youtube.com/OwatrolOfficial