Comment choisir une essence de bois qui vous correspond ?

Quelle essence de bois choisir ?

 

Bois tendres ou bois exotiques ? En effet, tous les bois ne se valent pas. Matériau de construction, il est avant tout un végétal vivant dont il existe trois grandes essences : les résineux, les feuillus et les exotiques. Savez-vous quelle essence utiliser pour quel usage ? Petit lexique pour ne plus se tromper. Suivez le guide !

Quelle essence de bois pour quel usage ?

 

Le choix de l'essence d'un bois doit toujours être fait en adéquation avec les conditions dans lesquelles il est mis en œuvre, notamment pour des questions de durabilité et de résistance. Au-delà du choix esthétique, il est essentiel de bien connaître les qualités de l’essence de bois en fonction des contraintes techniques. Votre bardage extérieur devra être plus résistant à la pluie et au vent que vos menuiseries intérieures, par exemple. Le bois utilisé dans la salle de bains devra être plus hydrofuge que celui de votre chambre.

5 catégories de durabilité parmi les essences de bois

 

    • la catégorie I offre une résistance de plus de 25 ans pour un bois en contact avec le sol et sans traitement ;
    • les catégories II et III exigent un traitement pour toute utilisation extérieure ;
    • les catégories IV et V ne conviennent pas pour l'extérieur.

Bien choisir son essence de bois

 

Bois pour le bardage de la façade et la terrasse

 

Evitez à tout prix les essences de bois tendres telles que bouleau, frêne, hêtre, noyer ou encore sapin blanc dont la durabilité est très insuffisante pour cet usage. Privilégiez plutôt le robinier (durabilité I ou II), le châtaignier, le chêne européen, le Western Red Cedar (catégorie II) ou éventuellement le douglas (catégorie III). Du côté des bois exotiques, vous vous orienterez vers le jatoba et l'ipé (catégorie I) ou encore le bankirai (catégorie II). Le teck (catégorie I), lui aussi très durable, mais dont le prix est devenu exorbitant…

 

Bois pour les menuiseries extérieures

L'afzelia, issu de la catégorie de durabilité I, est l'un des plus résistants, y compris aux champignons. Le merbau convient également (catégorie II). Le meranti, longtemps prisé, est aujourd'hui de plus en plus déconseillé pour les menuiseries extérieures (durabilité II à IV selon l'espèce). Entre l'afzelia et le meranti, on citera encore le sipo.

 

Bois pour un escalier ou des sols intérieurs

Une essence de bois présentant une faible durabilité à l’instar du bois tendre n'est pas un inconvénient. Vous pouvez choisir parmi un vaste panel d'essences de bois : frêne, hêtre, sapin, noyer, châtaignier, chêne, Wengé, Douglas…

 

Bois pour la salle de bains

Le chêne, le frêne, certains résineux comme le douglas, le châtaignier, le robinier et certains bois tropicaux comme le teck, l'ipé ou le bambou peuvent être utilisés en toute confiance. Par contre, évitez les essences de bois tendres telles que l'épicéa ou le hêtre.

 

Permettez à vos supports de traverser le temps avec OWATROL et augmenter leur durée de vie. Quel que soit son essence ou son usage, il existe toujours un produit OWATROL adapté ! 

 

Besoin d'un conseil technique, nos experts sont là pour vous :
Appelez gratuitement le 01 60 86 48 70
Envoyez un mail à backoffice@owatrol.com
Utilisez notre chat ou notre formulaire de contact.

 

Rejoignez notre communauté d’experts sur

Facebook : https://www.facebook.com/owatrolproducts/
Instagram : https://www.instagram.com/owatrolofficial/
youtube :  https://www.youtube.com/OwatrolOfficial