Comment traiter la rouille sur son bateau ?

La rouille est présente partout sur un bateau, sur la coque, sur les pièces de fer, la cale... Tout d’abord, pourquoi y-a-t-il de la rouille ? De façon générale, l’oxygène est très attiré par tous types de métaux (aluminium, fer). Le fer n’échappant pas à la règle, il se mélange relativement vite avec l’oxygène, très abondant dans l’air et fait ainsi naître la rouille, un mélange d’oxydes et d’hydroxydes de fer. Alors comment traiter la rouille sur son bateau ? Plus précisément, comment enlever la rouille déjà présente et protéger son bateau pour l’avenir ?

Pour commencer, cela dépend du support au quel nous avons à faire. Il existe de nombreuses façons de traiter la rouille mais pour se faire, il faut bien identifier les zones à traiter  :

● un support immergé

● un support extérieur (non immergé)

● des pièces de métal ou autres à l’air libre ou protégées

Avant toute chose, il faut préparer le support sur lequel on va travailler, c’est-à-dire: éliminer la rouille instable (à l’aide d’une brosse par exemple) et dégraisser le matériau à l’aide d’un solvant non oxydant comme l’acétone. 

Par ailleurs, les conditions extérieures doivent être optimales pour assurer le meilleur rendu possible et un séchage idéal (pas d’humidité…). Pour connaître les conditions idéales, ne pas oublier de se référer aux fiches techniques des produits mentionnés.

 

Comment traiter la rouille sur un bateau ?


Pour les supports immergés : coque, quilles, cales…

 

Ces supports sont en contact constant avec l’eau et nécessitent donc un produit qui, non seulement les protégera de la rouille, mais qui possédera également la capacité d’accroche nécessaire pour résister à l’immersion.

Le primaire teinté Owatrol-CIP est le produit parfaitement adapté. Conçu pour résister à un environnement extrême, il est renforcé de pigments anticorrosion lui permettant de protéger et de stabiliser la surface en éliminant tout excès d’humidité et d’air pour former une couche stable et solide. Il est recouvrable par tout type de peinture. 


L’Owatrol-CIP peut être utilisé :

    • - avec une simple couche fine si il doit être recouvert
    • - avec une couche épaisse si il n’est pas recouvert 

    • Son utilisation est simple et efficace, autant sur les surfaces neuves qu’usagées, en intérieur comme en extérieur.

    • Conseils d’application :

      - avant d’appliquer le produit, essayez d’enlever le plus possible les dépôts de rouille. Par exemple, utiliser une brosse sur les supports concernés pour enlever la rouille friable et enlever par la suite tout résidu possible. Préparé le support pour qu’il soit sec, propre et dégraissé avant application.
    • - bien penser à remuer le produit mais ne pas le diluer.
    • - appliquer directement sur le support déjà oxydé (rouille adhérente) une couche mince d’Owatrol C.I.P. en faisant attention de ne pas la faire trop épaisse. Si Owatrol C.I.P ne doit pas être recouvert (cale) appliquer une couche normale. 
    • - autrement, laissez ensuite sécher au minimum 72 heures avant tout recouvrement (Minimum 7 jours pour une finition à séchage rapide et pour les bi-composants). Le produit doit être parfaitement sec avant d’y appliquer un autre produit. Si plusieurs couches sont nécessaires, prévoir un séchage entre couches de 24 heures minimum sans dépasser 7 jours pour appliquer la couche suivante. Dans ce cas-là, la finition devra impérativement être une glycérophtalique, au minimum 72 h après l’application du C.I.P. sans dépasser 7 jours.

 

Où l’appliquer ?

❏ Intérieur et extérieur, en primer recouvert

                                                             


Pour des surfaces extérieures (non immergées directement) :


Pour traiter ce genre de surfaces, il faut prendre en compte leur exposition aux éventuelles agressions extérieures nombreuses dans le monde marin, comme la pluie, les embruns, les UV, etc.

Zoom sur le Rustol :

Permet à vos matériaux d’être plus résistants, stoppe la rouille et les protège des agressions extérieures. A utiliser en sous-couche avant votre peinture de finition, il vous garantit un résultat de qualité et préserve vos matériaux de la chaleur et de l’humidité grâce à son film protecteur. Il conserve les particules de rouille des supports tout en les protégeant.

Zoom sur l’Owalak :

Cette laque vous garantit brillance et protection de vos matériaux contre la rouille, avec résultat longue durée contre le ternissement (agents anti-UV). Elle permet un entretien facile et efficace pour tout matériel non immergé exposé à des conditions climatiques extrêmes. Applicable directement en 2 couches sur un support type bois ou métal, elle donne une finition brillante avec plusieurs couleurs possibles sur demande (la couleur de base est le blanc).

Conseils d’application :

- le support doit être sec, propre et dégraissé. Il faut également éliminer (sur les surfaces rouillées)  par brossage la rouille non adhérente et instable.

  • - le produit s’applique à l’aide d’un rouleau laqueur, une brosse ou un pistolet airmix. Lors d’utilisation au pistolet, diluer avec 5 à 10% de White-Spirit. Lors d’application à la brosse ou au rouleau, il est possible de diluer la première couche entre 3 à 5% (avec du White Spirit également) pour améliorer le confort d’application. 
  • - appliquer le produit toujours en couches minces. Laisser sécher entre 4 et 8 heures entre chaque couche. L’Owalak s’applique en 2 voire 3 couches si nécessaire.

  • On trouve également le Marine Oil, un antirouille pénétrant et incolore, qui peut être utilisé pour stopper et stabiliser la rouille en profondeur (y compris dans les cavités) et peut s’additionner aussi bien aux vernis qu’aux laques à base d’alkydes déjà présents. Son application permet la formation d’un film protecteur souple qui rend le support imperméable à l’air et l’humidité lui donnant une finition transparente semi-brillante.

  • Conseils d’application : 

  • - préparer le support pour qu’il soit propre, sec, dégraissé et sans résidus d’un ponçage préalable. 
  • - appliquer directement le Marine Oil pur sur le support préparé, qu’il soit rouillé en 1 à 2 couches à 24 heures d’intervalle. 
  • - laisser ensuite sécher minimum 48 heures avant de recouvrir par une finition (solvantée mono composant).
  • - ne pas oublier que la température ambiante et l’humidité relative de l’air influencent sur le temps de séchage.
  • Après séchage, contrôler que les surfaces soient brillantes et uniformément protégées.

 

 

Pour protéger contre la rouille des pièces en métal (abritées):

 

Le Rustol est à disposition, avec notamment le Rustol Déco Brillant, une peinture décorative antirouille qui permet d’apporter une protection renforcée au matériau. Disponible en plusieurs coloris, cette peinture lie protection et décoration pour votre bateau. Il faut cependant veiller à ce que les supports en question soient bien abrités de sorte qu’ils ne puissent pas être sujets aux quelques intempéries éventuelles.

Où l’appliquer ?

❏ Intérieur et extérieur abrité

Dégripper un mécanisme bloqué, une pièce à dévisser :

On peut également utiliser le Transyl : dégrippant et lubrifiant multifonction, il vous permet de protéger vos pièces métalliques en dégrippant les pièces rouillées et usées. Pouvant être utilisé en extérieur comme en intérieur, il permet de nettoyer les mécanismes abîmés par les agressions extérieures. Parfait pour être utilisé sur les moteurs ou encore sur tous types de vis présentes à bord, c’est un produit facile à utiliser et sur tous types de métaux. Sa forme le rend pratique pour une utilisation rapide et ciblée.

Questions / Réponses :

Le transyl contient-il des acides, du silicone ou des alcalines ?

Non.

Le transyl est-il corrosif ?

Non, au contraire il permet la protection temporaire du métal en laissant un fin film de graisse sur la surface après sa pénétration dans le  matériau.

Le transyl modifie-t-il les propriétés physiques du matériau ?

Non, il ne modifie aucune des caractéristiques physiques du matériau.

Quelle finition pouvons-nous ajouter sur de l’owatrol C.I.P ?

Tous types de finitions peuvent recouvrir le C.I.P.

Peut-on utiliser le C.I.P comme finition ?

Non, le C.I.P est un primaire qui doit être recouvert.

Combien de temps dure le séchage ? 

Il faut compter entre 24 et 72 heures de séchage, dépendant des conditions extérieures (température, humidité, etc)

Peut-on utiliser du C.I.P sous la ligne de flottaison ?

Oui, en eau douce comme en eau salée. Cependant, il faut veiller à ce que le produit soit recouvert avec une finition appropriée avant d’être utilisé en environnement marin.

Combien de temps peut-on laisser le C.I.P sans le recouvrir ?

Il faut tâcher d’ajouter la finition le plus vite possible, en attendant au maximum deux semaines si les conditions climatiques ne sont pas optimales.

 

Besoin d’être accompagné ? Nos experts sont à votre écoute :

Appelez gratuitement le 01 82 88 83 65

Envoyez un mail à hello@owatrol.com

Utilisez notre chat ou notre formulaire de contact.
Rejoignez notre communauté d’experts sur :

Facebook : https://www.facebook.com/owatrolproducts/

Instagram : https://www.instagram.com/owatrolofficial/

YouTube :  https://www.youtube.com/OwatrolOfficial